Aller au contenu principal

Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé : Deux mini-AEP réalisées au profit des villages bénéficiaires

Publié le : 01 oct 2019
BF

Les populations des 14 villages bénéficiaires du Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé (PDRD) dans la préfecture de Zio, disposent désormais de deux mini-Adductions d’Eau potable pour satisfaire à leurs besoins d’accès à l’eau potable.

La réalisation de ces deux ouvrages situés, l’un à Djagblé et l’autre à Nyamadzi, s’inscrit dans le cadre de la composante 3 « mesures d’accompagnement » du PDRD, un projet placé sous la tutelle du ministère de l’agriculture, de la Production animale et halieutique.

D’un coût total de 403 761 210 FCFA, ces ouvrages réalisés, ont été rétrocédés au ministère de l’eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise pour exploitation avant d’être remis, le 27 septembre 2019 aux populations bénéficiaires.

La cérémonie de remise a été présidée par le directeur de cabinet du ministère de l’eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise, Monsieur ADJAMA Affo Boni en présence du directeur régional de l’agriculture, Monsieur HOUNKANLI Koffi représentant son ministre de tutelle, du directeur du PDRD, Monsieur TCHAWALASSOU Kouawo Ildevert-Honoré ainsi que de nombreux invités dont les cadres et les autorités traditionnelles de la préfecture de Zio.

Dans leurs interventions respectives, les représentants du ministre de l’eau, de l’équipement rural et de l’hydraulique villageoise, de l’agriculture, de la production animale et halieutique et le directeur du PDRD ont souligné que les ouvrages réalisés et remis aux populations participent à la politique sociale du Chef de l’Etat qui vise l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables.

Ils ont convié les populations bénéficiaires à participer à la gestion durable de ces ouvrages dans un esprit de non-violence et dans le respect de la chose publique.

 Il est à noter que le PDRD financé dans son ensemble à plus de 9 milliards de FCFA par le gouvernement togolais avec l’appui de la Banque Islamique de Développement (BID) et la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), devra dans son exécution, permettre la construction des aménagements hydroagricoles avec une maitrise totale de l’eau ainsi que des ouvrages connexes, le désenclavement  de la zone du projet par la construction des pistes rurales, l’amélioration et la promotion  de la production de riz et des cultures maraichères, la promotion de la pisciculture, la construction des infrastructures scolaires et de santé et favoriser l’accès des populations à l’eau potable pour les 14 villages de la zone du projet.

bf

 

Top