Aller au contenu principal

Projet Eau potable et Assainissement au Togo-Phase 2 (PEAT 2)

Contexte


En 2011, la proportion de la population togolaise n’ayant pas accès à une source d’eau potable est estimée à 56,1% (QUIBB 2011). Au regard de cette situation, le gouvernement a entrepris de mettre en œuvre des programmes parvenant à atteindre une proportion de 65% de la population utilisant une source d’eau potable en 2017. Le PEAT1 a été conçu pour contribuer à cet objectif notamment dans les chefs-lieux de région à Tsévié, Sokodé et Kara

Plusieurs contraintes freinent le développement du secteur de l’eau potable en milieu urbain au Togo. Il s’agit du manque d’entretien et de maintenance des ouvrages publics d’eau et d’assainissement. Les difficultés sont par ailleurs amplifiées par l’urbanisation galopante. Des travaux de réhabilitation, d’extension et de renforcement s’avèrent nécessaire dans les deux villes pour améliorer la desserte en eau potable.

Description

Amélioration de la capacité de production et de stockage (2 500 m3), extension du réseau ( 1085,2 km). Soutien financier pour 900*3= 27000 branchements privés: 20 BF, 170 branchements publics dans les écoles

Objectifs

Amélioration des conditions de vie des populations à travers l'AEP des populations

Etat d'avancement

  • Etudes des APS en cours. Les APS de Tsévié, Sokodé et Kara examinés respectivement les 16, 20 et 21 mars 2018 dans les trois localités ;
  • 150 branchements réalisés;
  • Travaux de réhabilitation des bâtiments des agences de la TdE Tsévié, Sokodé et Kara en cours à 60%;
  • Travaux d’aménagement des bâtiments de l’Antenne SP-EAU Kara finalisé à 100%.

Top